Wir verwenden Cookies, um die Benutzerfreundlichkeit dieser Webseite zu erhöhen (mehr Informationen).

Französische Verteilschriften

 Share

Living Waters

Quelqu'un de bien

Beinahe jeder denkt von sich, ein guter Mensch zu sein. Die einen sagen, dass sie fleißig waren und anderen geholfen haben. Andere verweisen darauf, dass sie keine ernsten Verfehlungen begangen haben und halten sich deshalb für gute Menschen. Doch die Frage, die Sie sich stellen sollten, lautet: Bin ich damit auch gut genug, um in den Himmel zu kommen?

Sie können leicht herausfinden, ob Sie es sind, wenn Sie die zehn Gebote (2. Mose 20,1-17) durchgehen.

8 Seiten, Best.-Nr. 38-4, Kosten- und Verteilhinweise | Eindruck einer Kontaktadresse


Êtes-vous quelqu´un de bien ?

Presque tout le monde pense l’être. L’un dit avoir été travailleur et avoir aidé son prochain. Un autre fait état d’une vie sans fautes graves et se prend donc pour quelqu’un de bien. Mais la question qui devrait être posée est plutôt celle-ci : Suis-je assez bon pour aller au ciel ?

Découvrez-le !

Vous pouvez facilement vous en rendre compte en passant en revue les dix commandements qui se trouvent dans la Bible (Exode 20, 1-17).

1. Je suis le Seigneur, ton Dieu… tu n’auras pas d’autre dieu que moi.

Avez-vous toujours mis Dieu à la première place dans votre vie ? Jésus a dit : «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée » (Matthieu 22, 37). Cet amour dépasse celui que nous avons envers nos parents, nos frères et sœurs et nos amis.

2. Tu ne te feras pas d’idole.

Peut-être ne vous êtes-vous pas fabriqué d’idole en bois ou en pierre, mais en pensée, vous avez conçu une image de Dieu qui ne correspond pas à la réalité. De fausses représentations de Dieu sont un obstacle pour connaître le Dieu vivant.

3. Tu n’utiliseras pas le nom de l’Éternel, ton Dieu, à la légère.

Avez-vous utilisé le nom de Dieu dans un juron ou l’avez-vous blasphémé ? La Bible dit : « L’Éternel ne laisse pas impuni celui qui utilise Son nom à la légère » (Exode 20, 7).

4. Pense à observer un jour de repos.

De la même manière que Dieu a achevé la Création en six jours, et s’est reposé le septième, nous avons besoin d’un jour de repos par semaine. Chaque semaine, nous devons respecter un jour voué à Dieu parmi les sept.

5. Honore ton père et ta mère.

Nous ne rendons pas honneur à nos parents si, en tant qu’enfant, nous leur désobéissons, si nous parlons mal d’eux, si nous les méprisons et ne prenons pas soin d’eux dans leur grand âge.

6. Tu ne commettras pas de meurtre.

Vous dites que vous n’avez pas encore transgressé ce commandement. Mais pensez à ce que Jésus a dit à ce sujet :

« Vous avez appris qu’il a été dit à nos ancêtres : Tu ne tueras pas. Si quelqu’un commet un meurtre, il en répondra devant le tribunal. Eh bien moi, je vous dis que celui qui se met en colère contre son frère sera traduit en justice. Celui qui lui dit imbécile passera devant le tribunal, et celui qui le traite de fou est bon pour le feu de l’enfer » (Matthieu 5, 21-22).

L’apôtre Jean ajoute :

« Car si quelqu’un déteste son frère, c’est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier ne possède en lui la vie éternelle » (1 Jean 3, 15).

Pour Dieu, haïr quelqu’un est aussi grave que de le tuer. Notre cœur est déjà dans l’état de transgresser ce commandement.

7. Tu ne commettras pas d’adultère.

La Bible dit que ni les débauchés, ni les adultères (ceux qui ont des relations sexuelles hors mariage) n’auront de part au royaume de Dieu (1 Corinthiens 6, 9). Jésus a dit :

« Si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis adultère avec elle dans son cœur » (Matthieu 5, 28).

Avez-vous déjà regardé une personne de l’autre sexe avec désir ou même commis adultère avec elle ?

8. Tu ne commettras pas de vol.

Avez-vous déjà pris quelque chose appartenant à une autre personne, sans sa permission ? (p. ex. au travail, à l’école, à la maison, etc.) ? Peut-être n’étaient-ce que de petites choses dont vous vous êtes emparé. La valeur de l’objet volé n’a pas d’importance.

9. Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

Combien de meurtres doit-on commettre pour être un meurtrier ? Un seul ! De même, il suffit de mentir une seule fois pour être menteur. Tricheries et fraudes ne sont peut-être pas pour vous de graves péchés, mais Dieu ne le voit pas de la même manière. Un seul péché, quel qu’il soit, suffit à nous séparer de Dieu.

10. Tu ne convoiteras rien de ce qui appartient à ton prochain.

Nous ne devons jamais convoiter ce qui appartient à quelqu’un d’autre : p. ex. sa maison, sa voiture, son argent, et en aucun cas, sa femme. Nous ne devons pas envier un autre à cause de son standard de vie, mais nous contenter de ce que nous avons. Respectez-vous ce commandement ?

Bilan

Qui osera prétendre n’avoir transgressé aucun de ces commandements et être innocent ? La Bible dit :

« Tous ont péché et sont privés de la présence glorieuse de Dieu » (Romains 3, 23).

Etes-vous au clair sur votre situation ? Êtes-vous préoccupé par le fait que vous avez péché contre Dieu ?

La Bible dit qu’en raison du mal que nous commettons et de la corruption de nos pensées, nous sommes devenus ennemis de Dieu (Colossiens 1, 21). La colère de Dieu repose sur nous (Jean 3, 36). Certains pensent que Dieu est si bon qu’Il passera par-dessus nos péchés. Mais c’est impossible.

Imaginez un juge qui se contente de fermer les yeux sur des actes criminels ou des violences. Pourrait-on dire qu’il est un bon juge ? Certainement pas, c’est un juge corrompu.

Or il est impossible que Dieu soit un juge corrompu. C’est pourquoi Il punira un jour tous les meurtriers, les voleurs, les adultères, les menteurs, les magiciens, les idolâtres, les blasphémateurs, etc. L’endroit de leur punition est l’enfer, les peines éternelles (voir Apocalypse 21, 8).

L’amour véritable

Dieu ne veut pas que vous soyez perdu pour l’éternité. IL est riche en miséricorde et en compassion. C’est pourquoi Il a préparé un chemin pour que vous puissiez recevoir le pardon de vos péchés. Il vous invite à venir à Lui pour avoir accès au pardon et à la vie éternelle qu’Il vous offre.

Imaginez qu’en raison de divers délits graves vous vous retrouviez devant le juge. Toutes les preuves sont accablantes, votre culpabilité est avérée. Vos bonnes actions du passé ne peuvent pas racheter vos fautes. Le jugement réclame une amende de 500 000 euros ou une longue peine de réclusion. Or, vous possédez à peine cinq centimes, vous êtes absolument incapable de payer la peine infligée.

Imaginez maintenant la suite : dans la salle d’audience se trouve un étranger qui a suivi les débats dès le début. Après l’annonce du jugement, l’étranger décide de prendre sur lui la totalité de votre dette.

Il paie l’amende. Le tribunal l’accepte, et vous déclare libre sur le champ, car les exigences de la loi sont satisfaites. Ne serait-ce pas magnifique ?

C’est exactement ce que Dieu a fait pour vous, il y a 2000 ans. La Bible dit que Dieu a envoyé Son Fils Jésus-Christ sur la terre. Durant toute Sa vie, Jésus n’a jamais commis de péché. Il était totalement innocent et pourtant Il a pris notre culpabilité sur Lui lorsqu’Il est mort sur la croix de Golgotha. Il est dit dans la Bible :

« Mais en ceci, Dieu prouve son amour envers nous : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5, 8).

C’est pour nos péchés que Jésus est mort à la croix. Dieu a accepté Son sacrifice et L’a ressuscité des morts. C’est pourquoi Jésus peut dire de Lui-même :

« Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14, 6).

Comprenez-vous combien Dieu vous aime ? Reconnaissez-vous votre culpabilité devant Dieu et votre besoin de pardon ? Dans ce cas, selon Actes 3, 19, Dieu vous invite : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés. »

Celui qui se repend et se convertit reçoit le pardon de ses péchés. Si vous désirez changer de vie, détournez-vous de vos péchés et mettez votre confiance en Jésus-Christ.

Confiance véritable

Beaucoup de gens « croient » que Jésus-Christ a existé, mais ne mettent pas leur confiance en Lui et ne L’acceptent pas comme Sauveur. Il y a une grande différence entre une simple croyance intellectuelle et la vraie foi.

Que signifie croire en Jésus ? Cela signifie que vous vous confiez en Lui, comme un parachutiste qui saute d’un avion d’une hauteur de 5000 mètres et se fie entièrement à son parachute.

La foi en Jésus – tout comme le saut en parachute – est un acte de confiance. Demandez à Jésus qu’Il pardonne vos péchés. Demandez-Lui d’entrer dans votre vie et d’en prendre la direction.

« A tous ceux qui l’ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom » (Jean 1, 12).

Si vous voulez faire ce pas, vous pouvez prendre cet exemple de prière pour vous adresser personnellement à Lui :

« Seigneur Jésus-Christ, je Te remercie parce ce que Tu es mort à la croix pour mes péchés. Je reconnais que j’ai besoin de Toi. Je mets ma confiance en Toi. Je Te prie de me pardonner tous mes péchés dont je me repends. Seigneur Jésus, aujourd’hui, je décide de Te remettre ma vie et Te prie d’en prendre la direction. Il est écrit dans la Bible que celui qui T’accepte devient un enfant de Dieu. Je le crois et je T’en remercie. Amen. »

Dans cette prière, il ne s’agit pas de choisir ses mots. Ce qui importe, c’est que vous soyez sincère. Prendre une décision pour Jésus est une affaire de cœur. Après avoir accepté Jésus dans votre vie, Dieu opèrera un changement en vous. Vos pensées et vos sentiments seront transformés. Dieu vous donnera des forces nouvelles pour régler votre vie. Lisez tous les jours la Bible et obéissez à sa Parole. Nous serions heureux d’avoir de vos nouvelles !

Il est possible que vous n’ayez pas encore toutes les réponses à vos questions. Mais pensez à ceci : vous n’avez pas besoin de connaître toutes les fonctions du parachute pour vous en servir. Dans une situation critique, il vaut mieux attraper rapidement le parachute que de commencer d’abord un cours sur le parachutisme. Il se pourrait que vous arriviez trop tard et qu’au seuil de l’éternité, vous soyez pris au dépourvu. Ne remettez pas votre décision à plus tard, vous ne savez pas combien de temps il vous reste encore pour le faire.

Text : Living Waters Publications
Text adapted with permission from LivingWaters.com


Dietmar Langmann
Mit Gott erlebt

Warum gerade mein Bruder? Was wäre mit mir, wenn mein Leben so plötzlich zu Ende wäre?

mehr  
Fragen über Gott
Woher kann ich wissen, dass es Gott überhaupt gibt?

Gibt es wirklich einen Gott? Wir glauben, dass die Existenz Gottes ...

mehr  
Fragen über Jesus Christus
Warum gibt Gott nun nicht eine Generalamnestie für die Sünden aller Menschen?

Gott bietet allen Menschen das Heil an. Die Errettung geschieht aber nicht automatisch.

mehr